mars 22, 2019

Richard Cooter, Sculpteur Pierre

Richard Cooter     Sculpteur

 

Chaque fois que je passe près de ta statue, chérie, je la caresse. Le soir, souvent seul, dans l’atelier paisible, crépusculaire, je m’appuie contre elle et je la tiens. (Lettre de Antoine Bourdelle à Cléopâtre Sevastos, non datée)

 

Il y a quinze ans après avoir terminé mon travail  scientifique en Angleterre et dans le tiers-monde j’ai commencé a sculpter les femmes nues. Elles évoquent la maternité, porteuses de vie. J’essaie de rendre le mouvement et l’émotion de ces formes dans la pierre. Je suis inspiré par la beauté des femmes elles-mêmes et de l’espace qui l’entoure. J’ai exploré aussi les différentes formes et types de pierres afin d’évoluer dans mes recherches.

Je fais les sculptures pour des commandes et pour des expositions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.